Avec un été exceptionnellement chaud, les pubs, les bars et les restaurants deviennent une fois de plus les lieux d’animation, d’émotions et d’expériences culinaires en tout genre ! C’est le moment idéal pour vous faire découvrir ou redécouvrir le métier de barman !

Comme son nom l’indique, le barman est une personne experte dans la préparation de boissons en tout genre dont les cocktails alcoolisés qui sont sa spécialité. Il possède toute une base de connaissances sur les alcools, les mélanges possibles entre différents ingrédients, des recettes communes et exotiques. Etant adepte d’une présentation visuelle esthétique et d’un goût soigné pour les expériences gustatives réussies, son éventail de recettes doit toujours correspondre aux dernières tendances, en ajoutant si possible quelques créations personnelles pour faire la différence et ainsi valoriser son talent professionnel. Maître d’ambiance, le barman peut faire la différence en ce qui concerne la réussite d’une soirée animée.

Les connaissances clés à maîtriser sur le terrain

Il est nécessaire pour le barman d’avoir des connaissances particulièrement pointues concernant les alcools les plus utilisés (rhum, tequila, vodka, gin, whisky…) ainsi que la mémorisation de plusieurs recettes et leur degré de difficulté de préparation. Il ne faut pas ignorer non plus les liqueurs, les boissons nationales ou étrangères, mais aussi connaître la législation des vins et spiritueux. Un cocktail exotique réussi dépend du niveau de complexité de sa préparation ainsi que du contenu en matière d’ingrédients. Une connaissance en arômes, en fruits et en légumes pouvant être utilisés comme ingrédients complémentaires (crème, liqueur, forme de glaçon, condiments) peuvent permettre d’atteindre un niveau technique très avancé pour réaliser des cocktails complexes. Les colorants ainsi que l’ajout de liquides non alcoolisés (cola, eau gazeuse, sirop, jus de fruit) permettent de varier les recettes et d’optimiser le volume d’alcool dans chaque boisson. Le barman peut également créer et expérimenter des nouveaux concepts pour mettre à jour la carte de l’établissement.

Le barman se doit de maîtriser toute une panoplie d’outils et d’accessoires pour maîtriser son art, mais aussi avoir la capacité de présenter de manière esthétique le cocktail à servir comme par exemple, savoir quel type de verre est nécessaire pour servir un alcool ou un cocktail en particulier, ainsi que savoir quels éléments décoratifs doivent être utilisés pour embellir la préparation (cerise, tranche de citron vert, olive, écorce de fruit, cannelle).

Des connaissances en matière d’action scénographique (gestuelle acrobatique) pour attirer l’attention des clients peut faire une grosse différence pour les établissements privilégiant des évènements animés festifs. Ce type de pratique peut être enseigné par des spécialistes qualifiés dans les cours de « flair bartending ».

Le barman doit toujours se montrer convivial, serviable et énergique, mais aussi diplomate et discret en matière de relations avec la clientèle. Doté d’une capacité physique à toute épreuve, le barman est la majeure partie du temps debout et finit ses services tard la nuit selon son emploi du temps. Timing et organisation sont ses atouts principaux afin de gérer au mieux les commandes des clients ainsi que le contrôle des stocks. Il est possible pour le barman doive être secondé par des serveurs, notamment lorsque l’établissement est de grande taille. Entre rapidité d’exécution et capacité de mémorisation pour assimiler toutes les boissons à la carte, le barman est l’une des pièces maîtresses d’un bon établissement.

Être efficace derrière le bar est une chose, le barman doit être capable de gérer le rangement, l’approvisionnement, le stockage et le nettoyage de son lieu de travail, respecter les règles d’hygiène et de sécurité alimentaire, gérer les stocks et les commandes auprès des fournisseurs.

Maintenant que vous avez un aspect général des connaissances à maîtriser, passons au lieu de travail du barman.

Comment se former ?

Il existe bien des chemins pour exercer cette profession, certains peuvent démarrer sans expérience et être formé sur le tas lors du recrutement. Mais il y a également plusieurs formations qui permettent de décrocher un emploi, notamment dans les écoles hôtelières ou d’autres écoles spécialisées. Beaucoup de solutions existent, entre les écoles traditionnelles et les formations en ligne adaptées face à la situation liée au Covid-19. Infosbar mise actuellement sur le développement de formations E-Learning pour permettre un apprentissage du métier de barman de manière plus aisée et confortable avec du contenu très complet disponible sur le site.

Les principaux attraits du métier ainsi que les difficultés possibles

Le travail de barman permet d’ouvrir certaines portes dans certaines industries autour de la restauration, de l’évènementiel et de l’hôtellerie. Entre créativité et perfectionnement de l’art de servir, les personnes qui apprécient la vie nocturne et les relations sociales auront l’opportunité de travailler de façon dynamique et au contact des gens.

C’est un métier qui amène certainement quelques contraintes, il faut à la fois être physiquement résistant et pouvoir tenir debout tout le long de la durée de travail. Être capable d’évoluer dans un milieu très bruyant, mais aussi être prêt à travailler avec des horaires en décalé.