Peut-on développer son leadership?

La réponse est OUI!

Ceci étant dit, il aussi vrai de dire que certaines personnes possèdent des prédispositions naturelles pour le leadership. Dans leur cas, les habiletés seront plus faciles à développer, néanmoins, nous pouvons tous développer un meilleur leadership!

C’est quoi le leadership? Le leadership c’est l’influence d’un individu sur un groupe par l’entremise d’une relation de confiance réciproque qui se manifeste par la capacité à fédérer un groupe et mobiliser les membres vers l’atteinte d’un but commun.

On fait comment pour le développer? Voici 5 pistes de développement qui vous permettront d’avoir un leadership plus percutant.

Se connaitre

La pierre angulaire du leadership, est la connaissance de soi. Pourquoi? Parce qu’un véritable leader doit être conscient de ses forces et limites, il doit être capable de se remettre en question et, surtout, faire preuve d’authenticité.

«Si tu veux être digne de confiance, sois honnête. Si tu veux être honnête, sois vrai. Si tu veux être vrai, sois toi-même»

Pour gagner la confiance des employés, assise du leadership, il est essentiel d’être véritable, de faire preuve d’authenticité, de sincérité et d’avoir le courage d’être soi-même, de se rendre en quelque sorte vulnérable. Les employés ont besoin de savoir que leur leader n’est pas un superhéros mais bien humain tout comme eux. Pourquoi? Parce qu’ainsi ils peuvent lui faire confiance et l’aider dans l’atteinte des objectifs.

Comment faire? Il existe plusieurs moyens mais l’utilisation d’un test psychométrique est, sans conteste,  un moyen rapide et efficace pour mieux se connaitre.

Comprendre les autres

Le second élément essentiel au leadership, est la connaissance des autres. Pour fédérer un groupe et mobiliser les individus qui le composent, il est impératif comprendre ces individus. L’erreur classique est d’assumer que ce qui fonctionne avec soi, fonctionnera nécessairement avec les autres!

Qu’est-ce qui motive les membres de l’équipe? Quels sont leurs talents? Comment miser sur ces talents et le développer? Comment responsabiliser les individus et les rendre autonome? Pour répondre à ces questions, il faut comprendre les individus.

Comment faire? Encore une fois les tests psychométriques sont d’excellents moyens mais également les rapports de complémentarité pour voir comment mieux collaborer.

Faire preuve d’intelligence émotionnelle

Au niveau du leadership, l’intelligence est importante mais c’est l’intelligence émotionnelle qui fera de vous un véritable leader!

C’est quoi au juste  l’intelligence émotionnelle? C’est un ensemble d’habiletés, verbales et non verbales, permettant à un individu de générer, reconnaitre, exprimer, comprendre et évaluer ses propres émotions et celles des autres de manière à orienter ses pensées et actions pour ainsi affronter de manière optimale les exigences et pressions de l’environnement.

Pour développer l’intelligence émotionnelle, un leader doit premièrement bien se connaitre ! Pourquoi? Simplement parce que celui qui est sourd face à ce qu’il ressent, demeure à la merci de ses sentiments. Il doit aussi apprendre à gouverner ses émotions et à les adapter aux différentes situations. Finalement, il doit reconnaitre et comprendre les émotions des autres.

If you are tuned out of your own emotions, you will be poor at reading them in other people.Daniel Goleman

La base de l’intelligence émotionnelle se trouve donc dans mes deux premiers points : se connaitre soi et mieux comprendre les autres! À cela s’ajoute les compétences suivantes : faire preuve d’empathie, développer l’écoute active, savoir gérer ses émotions, savoir gérer la pression, savoir communiquer, faire preuve d’authenticité et d’humilité, etc…

Développer son pouvoir d’influence

Le pouvoir d’influence en leadership,  réside dans l’art de négocier et de persuader dans l’optique d’un bénéfice qui soit mutuel. Influencer ce n’est donc pas faire preuve d’autorité ni de manipuler les gens. La distinction est importante et porte souvent à valoriser un pouvoir d’influence malsain.

Pour négocier, il faut savoir écouter, trouver une entente bénéfique pour tous, établir la confiance, user de compromis et avoir un langage corporel qui prône l’ouverture.

Ensuite, pour persuader et convaincre, il faut avoir un bon argumentaire, être préparé, s’appuyer sur une logique solide, mettre l’emphase sur les points positifs et savoir s’affirmer de manière appropriée.

Avoir un objectif et une vision stratégique

Pour optimiser son leadership, il est impératif de conduire dans une direction et, pour ce, nécessaire d’avoir un objectif. Mais pas n’importe lequel! Il y a des objectifs qui ne font pas de sens, d’autres qui ne sont pas positifs ou constructifs.

Dans l’idéal, l’objectif sera constructif, positif et gagnant-gagnant. Si votre seul objectif est de faire plus d’argent ou d’écraser les autres, il est peu probable que les gens vous suivront de manière optimale. Vous me direz que ça arrive, il suffit de regarder l’actualité ! Sur ce, je vais répondre que c’est la triste réalité mais qu’il est alors question de manipulation et non de leadership.

 
Idéalement, pour avoir un objectif optimal, qui aura du sens et qui motivera les gens sur le long terme, il est souhaitable de faire preuve de vision stratégique. Comment développer sa vision stratégique? Il faut apprendre à regarder plus loin, développer une vision plus large, faire des liens, s’intéresser à différents domaines d’affaires, réfléchir aux enjeux globaux, analyser l’environnement, échanger avec différents interlocuteurs, s’informer, etc…

Savoir inspirer et motiver, est la résultante d’un leadership inspirant. Sur ce, lorsqu’un individu se connait bien, qu’il comprend les autres et fait preuve d’intelligence émotionnelle, qu’il sait influencer positivement et qu’il est animé d’atteindre un objectif gagnant, il saura inspirer et motiver les troupes vers l’atteinte de cet objectif.